"Va, ton fils vit"

Mardi 28 août 2007, par Willem Kuypers // Textes chrétiens

À l’intendant royal qui prie Jésus de venir guérir son enfant en train de mourir, Jésus répond seulement : "Va, ton fils vit." Instant crucial et décisif pour de père angoissé ! Faut-il insister, supplier à nouveau Jésus de venir lui-même sur place ? ou bien faire confiance à ces quelques mots : "Ton fils vit". Croire ou ne pas croire ?
L’homme crut à la parole que Jésus avait dite et il partit. Il s’est jeté dans la confiance, il a dépassé en lui-même son espoir initial de ramener Jésus avec lui ; il s’ouvre à quelqu’un de plus grand qu’il ne l’avait prévu. Il n’est plus en face du merveilleux guérisseur, mais en face du Christ sauveur. À cet instant-là, le Sauveur du monde entre dans sa vie.
Arrivé chez lui, il trouve l’enfant en pleine santé. Alors, il crut, lui et toute sa maison. La guérison qu’il implorait s’est accomplie, mais après cet instant décisif de confiance et de remise de soi au Christ.

P.-S.

M.-D. Bouyer o.p.