Une sainteté vécue

Jeudi 22 janvier 2009, par Willem Kuypers // Textes chrétiens

Jesus a progressé en sainteté, comme il a progressé "en sagesse et en âge" (Lc 5,52). Non que sa réponse aux exigences de la volonté divine ait été imparfaite, àun moment quelconque, mais elle était parfaite pour ce moment-là, en fonction de ce que le Père lui demandait et de ce qu’il lui pouvait donner, àla mesure du niveau de développement auquel étaient parvenues son humanité et sa vocation.

S’imaginer que la sainteté du Christ a été la même, tant avant qu’après le grand et terrible ’fiat’ de Gethsémani, reviendrait àpriver de signification sa vie, et même son mystère pascal. Jésus a vécu, avant tout, dans la situation de ce que nous appelons "tendre àla sainteté". Nous avons maints signes révélateurs de cette tension, telle cette exclamation, qu’il proféra un jour : "Je dois recevoir un baptême, et quelle n’est pas mon angoisse jusqu’àce qu’il soit accompli !" (Lc 12,50)

Rainero Cantalamessa

Jésus-Christ le Saint de Dieu, Mame.