Tous les royaumes de la terre

Samedi 18 août 2007, par Willem Kuypers // Textes chrétiens

On entend la voix de son silence. Apre lucidité du vide ! Il n’est jamais loin, le désert. Dans les espaces intérieurs de l’homme, il suffit de faire quelques pas à l’écart des chemins habituels... Il est là, au-delà de nos évidences, et parfois le vertige se creuse quand l’ombre surgit, si proche... L’a-t-on jamais affronté, le désert intérieur ? Jésus était seul. Comment a-t-on pu savoir ?

Le récit des trois tentations est savamment “construit”. C’est un résumé symbolique des refus de Jésus : beaucoup attendaient que l’Envoyé de Dieu subvienne aux besoins, qu’il fasse des prodiges, qu’il étende un pouvoir irrésistible sur la terre. Jésus n’a pas voulu. Les tradition anciennes racontaient qu’Israël, durant la longue marche, avait cédé à es trois tentations. Le récit, feu d’artifices d’allusions et de citations bibliques, affirme que Jésus, lui, n’a pas trébuché, qu’il a accompli le passage : il est le premier de cordée qui a franchi l’horizon. Comment ? Les mains nues, sans argent, ni armée, sans prestige ni puissance. Comment ? En portant la lumière jusqu’aux replis des coeurs, en contestant les suffisances et les scléroses, en renversant tout ce qui sépare et parque les hommes, en faisant éclater l’appel à aimer. Jusqu’au donner sa vie. Dans le désert de l’agonie.

P.-S.

Gérard Bessière La Vie