Réapprendre l’attente

Samedi 18 août 2007, par Willem Kuypers // Textes chrétiens

Être de son temps sans en être esclave. Savoir prendre du temps pour ne pas se laisser dévorer par lui. Savoir attendre et travailler avec le temps. Faire du temps un allié et non un ennemi ! Aujourd’hui, nous avons perdu le sens et la finalité du temps ; ses dimensions humaines et spirituelles nous échappent. Nous ne savons plus attendre ! Aujourd’hui, on perd ou on gagne du temps, comme on perd ou on gagne de l’argent !
Mais, ô paradoxe, plus l’homme gagne du temps et plus il est pressé. Il n’a plus le temps de vivre, d’écouter la chanson du vent dans les arbres, de marcher tout doucement vers une fontaine, de s’asseoir en silence sur une pierre du chemin. Il n’est plus prêt pour l’imprévisible car tous ses rendez-vous sont déjà planifiés.
Seigneur, accorde-nous la grâce de retrouver le prix de ce don si précieux : celui du temps qui passe, ce temps que tu nous donnes pour apprendre à aimer, pour nous ouvrir aux autres, à ta Présence, pour édifier, avec toi, la Fraternité universelle, ouverte sur la plénitude de ton Royaume.
Apprends-nous à respecter le temps pour accueillir, gratuitement, ces bien qui n’ont pas de prix : le soleil, la pluie, les fleurs, les fruits, l’amitié, la tendresse... Apprends-nous à mûrir au fil du temps sous le soleil de ton Amour !

P.-S.

Michel Hubaut Prier les paraboles (DDB)