Pèlerins d’Emmaüs avec le Christ

Mardi 28 août 2007, par Willem Kuypers // Textes chrétiens

3e dimanche de Pâques

Les pèlerins d’Emmaüs croyaient en Jésus de Nazareth, qui avait éveille en eux une grande espérance. Maintenant que Jésus est mort, c’est le noir, c’est fini. Jésus, c’était un beau rêve. Maintenant, c’est la nuit d’un chemin avec eux. Quand il explique avec les Écritures tout ce qui le concerne, il projette une lumière sur la vie même de ces pèlerins. Il laisse entrevoir la signification profonde de ce qu’ils vivent. Si le Christ éclaire notre vie, c’est qu’il y a déjà quelque chose de commun entre lui et nous ; il y a déjà une découverte du Christ. La rencontre avec le Ressuscité fait grandir notre foi. L’Écriture est un chemin de reconnaissance.
Il a fallu tant de chemins, tant de pas, tant d’initiatives patientes de Jésus sur la route d’Emmaüs. Mais lorsque les pèlerins reconnaissent l’amour de Jésus, quand cet amour éclate à leurs yeux, leurs coeurs bondissent de joie. Jésus a maintenant deux nouveaux disciples et ils sont déjà prêts à porter la Bonne Nouvelle. Ils partent et reviennent à Jérusalem.
Dispersés, ils se regroupent. Ils croyaient n’avoir plus rien à se dire sinon leur tristesse mais maintenant ils ont un Évangile échanger. La présence du Ressuscité les a fait renaître comme groupe, comme Église. Ils sont maintenant prêts à partir sur les routes du monde pour annoncer à tous leurs frères et soeurs que l’histoire a changé de sens et que la joie est possible.

P.-S.

Ghislain Cossette Prier ensemble (Éd. Paulines et Médiaspaul)