Le silence de Dieu plaide en sa faveur

Dimanche 19 août 2007, par Willem Kuypers // Textes chrétiens

Éprouvant silence de Dieu.
Nécessaire silence de Dieu :
il plaide en sa faveur !
Si Dieu parle, il ne parle pas à la légère...
Nous, nous causons beaucoup.
Mais bien peu nombreuses sont les paroles parlantes, les paroles qui marquent, qui demeurent, les paroles créatrices...

Dieu se tait. Je ne dis pas : Dieu est muet.
D’un muet, je n’attends pas de parole.
Si Dieu se tait, c’est qu’il a parle.
Il m’a parlé. Donc, il va parler.

Reconnaître le silence, c’est te mettre en attente de la Parole qui va venir.
Ce silence là est déjà nourrissant :
c’est le silence qui prépare la naissance d’une vraie Parole.
Ce silence là, fais le en toi.
Que ta faim de parole se creuse dans ce silence !

P.-S.

Michel Pauchmard