Aller à l’encontre des normes culturelles

Samedi 31 janvier 2009, par Willem Kuypers // Jean Vanier

Parfois, les gens d’aujourd’hui ont de la difficulté avec les phrases « les pauvres » et « le faible ». Les mots « pauvres » et « faibles » vont à l’encontre de certaines normes culturelles qui veulent que tout le monde soit fort et puissant. La faiblesse est souvent considérée comme un défaut. Cependant, peu d’enfants sont faibles, ils ne peuvent pas se débrouiller seuls. Les personnes ayant une déficience intellectuelle rupture sont faibles, ils ne peuvent pas faire face tout seul. Cela ne signifie pas qu’ils n’ont pas de valeur. Nous avons tous nos limites et de handicaps. Nous avons tous besoin les uns des autres. Mais certaines personnes reconnaissent leur pauvreté, d’autres ne le font pas.

P.-S.

- Jean Vanier, An Ark for the Poor, p.14